Sans rendez vous : 43 Rue Beaubourg, 75003 Paris

Vendre Bijoux Mikimoto

Estimer gratuitement un bijou de la Maison Mikimoto en ligne.
Vendre un bijou Mikimoto
Note importante : Tous les bijoux Mikimoto ne sont pas éligible à un rachat, certains bijoux grand public de cette enseigne ne rentrent pas dans nos critères de recherche.

Pionnière dans la culture des perles, réputée pour ses perles de haute qualité et ses bijoux d’inspiration japonaise travaillés à la main selon les meilleures techniques de joaillerie européennes, la Maison Mikimoto est la maison de joaillerie de référence pour acheter un bijou en perle. Nous estimons et rachetons vos bijoux Mikimoto.

Mikimoto vendre et expertiser ses bijoux

Vendre des bijoux Mikimoto

Si vous souhaitez vendre un bijou Mikimoto en perles, rendez-vous dans notre boutique sur Paris. Nous vous proposons une estimation gratuite de la valeur de votre collier en perles Mikimoto, de vos boucles d’oreilles en perles Mikimoto, ou encore de votre pendentif Mikimoto. Nous rachetons également vos bijoux Mikimoto au meilleur prix.

Histoire de la  Maison Mikimoto

C’est en 1893 que Kokichi Mikimoto crée les premières perles de culture du monde, un premier pas qui contribuera à rendre les perles plus accessibles. En effet, les perles naturelles sont très rares (moins d’une huître sur 1 000 produira une perle dans sa vie !) : avant l’invention des perles de culture, les quelques personnes qui pouvaient s’en offrir étaient les plus riches.

« Mon rĂŞve est d’orner de perles le cou de toutes les femmes du monde » a dĂ©clarĂ© Kokichi Mikimoto, aujourd’hui surnommĂ© « Le Roi des Perles ». Un rĂŞve qu’il poursuit en crĂ©ant la Maison Mikimoto quelques annĂ©es plus tard.

Le style de la Maison Mikimoto est un savant mélange des techniques de joaillerie européennes (comme l’Art Déco et l’art Nouveau), apprises par les artisans de la Maison dès ses débuts, et du savoir-faire traditionnel japonais. La Maison Mikimoto fut d’ailleurs l’une des pionnières de la joaillerie japonaise.

En 1921, le « Procès de Paris » propulse la Maison Mikimoto à une renommée mondiale. Un journal londonien affirme que les perles de culture de Mikimoto ne sont que des imitations : c’est toutefois le joaillier japonais qui remportera la bataille juridique, devant les tribunaux de Paris, profitant par la même occasion d’une publicité gratuite. En 1927, Mikimoto fera d’ailleurs la rencontre de Thomas Edison, qui saluera l’invention des perles de culture comme l’une des meilleures inventions récentes !

Aujourd’hui, la Maison Mikimoto est mondialement connue. Les touristes se pressent par milliers dans le magasin principal de la marque, situé à Ginza au Japon. Les pièces de joaillerie Mikimoto sont inspirées des traditions et de la philosophie japonaises, et mettent à l’honneur la beauté des perles de culture, qu’elles soient blanches, noires, roses ou dorées.

Les perles Mikimoto

La Maison Mikimoto a à cœur de développer les plus belles perles pour créer des bijoux uniques et luxueux. La qualité d’une perle, qu’elle soit naturelle ou de culture, s’évalue par différents critères :

  • Son lustre : plus la nacre est Ă©paisse, plus le lustre est de qualitĂ©. L’épaisseur de la nacre dĂ©pend du temps passĂ© par la perle dans l’ocĂ©an.
  • Sa forme : les perles parfaitement sphĂ©riques sont très estimĂ©es, de mĂŞme que les perles baroques, lĂ©gèrement irrĂ©gulières, qui possèdent un charme unique.
  • Sa taille en millimètres
  • Sa couleur : elle peut ĂŞtre blanche et/ou crème, mais aussi rose, verte, or… Plus la couleur est uniforme, plus la perle est de qualitĂ©.

La Maison Mikimoto n’utilise que 10 % des perles récoltées dans les cultures pour ses bijoux, afin de s’assurer qu’il s’agisse bien des perles les plus belles. Parmi les perles de la maison de joaillerie japonaise, on trouve notamment la perle Mikimoto, perle de culture Akoya de qualité supérieure allant de 3 à 8 mm, avec un lustre unique au monde. La Maison Mikimoto utilise également pour ses bijoux les perles de conque ou Conch, produites par les lambi (trouvés notamment dans les Caraïbes), des perles roses ovales avec une structure en flamme ondulée à la surface. Quant aux perles de culture des mers du Sud, on en trouve trois variantes : les perles dorées d’une teinte champagne, produites par les huîtres à lèvres dorées ; les perles blanches, produites par les huîtres à lèvres argentées (de taille ronde, autour de 10 mm) ; et les perles noires, provenant de Polynésie française et variant du noir au vert, bleu, marron, jaune, rouge ou paon peacock, une magnifique (mais rare) couleur irisée.

vendre un bijou d'une maison joaillière

Nous estimons Ă©galement les bijoux d’autres grandes maisons de Haute joaillerie.
Ainsi vous pouvez demander l’expertise gratuite de bijoux comme par exemple Repossi , Bulgari , Chopard et de bien d’autres  grands crĂ©ateurs encore sur notre site internet …