Sans rendez vous : 43 Rue Beaubourg, 75003 Paris

Guide – Couleur Diamant

La couleur ou teinte du diamant est l’un des critères servant à déterminer la valeur du diamant. Dans la nature, on trouve des diamants de toutes les couleurs : quelle que soit la couleur naturelle du diamant, les gemmologues vont observer le degré auquel le diamant est incolore pour en déterminer la valeur. Cela demande de l’expertise et une bonne connaissance des standards en la matière ! Dans ce guide, nous vous expliquons quelle est l’échelle de mesure utilisée pour déterminer la couleur d’un diamant, ainsi que l’impact que la teinte du diamant aura sur son prix.

La couleur du diamant, l’un des 4C

Les 4C sont les 4 critères de base utilisés par les laboratoires de gemmologie pour mesurer la valeur d’un diamant : Carat (poids en carats), Cut (taille et forme), Clarity (pureté) et Color (couleur ou teinte).

La couleur d’un diamant est donc l’une de ses caractéristiques les plus importantes, et elle va avoir un impact sur la beauté du diamant, mais aussi sur sa valeur (et donc son prix final). De cette manière, les diamants les plus rares, et donc ceux qui ont le plus de valeur, sont ceux qui sont incolores.

Guide Couleur du diamant

Comment déterminer la couleur d’un diamant ?

Contrairement au poids en carats, plus facile à mesurer, la mesure de la couleur d’un diamant ne peut être effectuée que par un professionnel certifié en classification de diamant. La couleur pourra en effet être affectée visuellement par de nombreux facteurs (lumière, vision de l’observateur, monture, etc.). Il est donc important que la mesure soit effectuée dans de bonnes conditions.

A noter que plus le diamant est gros, plus la couleur est facile à déterminer.

Pour mesurer la couleur d’un diamant de manière fiable, plusieurs conditions doivent ainsi être réunies :

  • L’œil de l’observateur doit être reposé
  • La lumière doit être un spectre d’émission continu riche en rayonnements bleus, d’une température de couleur de 7 000 ° Kelvin, émise par une lampe à lumière froide. Pour vous donner une idée, cela signifie qu’elle doit être semblable à la lumière qui est diffusée au nord (latitude moyenne), à la mi-journée, lorsque le ciel est dégagé. La lumière du jour (surtout si elle est riche en UV) ne conviendra pas car elle va faire ressortir la fluorescence du diamant.
  • Le diamant doit être propre et ne comporter aucune trace. S’il est sale, sa teinte paraitra plus foncée.
  • Le diamant ne doit pas être serti pour que la monture n’influe pas sur la couleur perçue.

Quelle échelle de mesure est utilisée pour déterminer la couleur d’un diamant ?

L’échelle de couleur utilisée pour déterminer la couleur d’un diamant est celle du Gemological Institut of America (GIA), également utilisée par l’International Gemological Institute (IGI). L’échelle va de la lettre D (comme « Diamond ») à la lettre Z.

La lettre D correspond à la teinte « Blanc exceptionnel + » et désigne un diamant absolument incolore : c’est le diamant le plus rare, et donc le plus recherché. Les diamants incolores sont considérés comme les diamants de la meilleure qualité qui soit, mais ils sont aussi très rares : ce sont donc les plus recherchés et ceux qui ont le plus de valeur.

Ensuite, plus on descend dans l’échelle de classification des couleurs de diamant, plus le diamant a une teinte marquée, tirant vers le jaune ou brun :

  • La couleur E correspond à la teinte « Blanc exceptionnel » ;
  • La couleur F correspond à la teinte « Blanc extra + » ;
  • La couleur G correspond à la teinte « Blanc extra + » ;
  • La couleur H correspond à la teinte « Blanc » : une teinte est visible de côté mais difficile à voir lorsque de face, c’est-à-dire sur la table du diamant. Les diamants de couleur H ont un excellent rapport qualité prix car ils sont teintés, mais la teinte est très difficile à apercevoir à l’œil nu ;
  • Les couleurs I et J correspondent à la teinte « Blanc nuancé » : une teinte est visible de face ;
  • Les couleurs K et L désignent un diamant légèrement teinté : la teinte est facilement visible de face ;
  • Les couleurs M à Z désignent un diamant teinté, dont la teinte est très facilement visible de face.

 

L’impact de la couleur du diamant sur sa valeur

Plus on descend dans l’échelle de mesure, de D à Z, plus le diamant sera teinté, et donc moins il sera cher. En effet, il est plus rare de trouver des diamants incolores dans la nature : plus le diamant est rare, plus il sera cher. De plus, le prix du diamant suit la loi de l’offre et la demande ; or, les clients recherchent avant tout des diamants incolores, qui offrent un plus beau scintillement. Les diamants incolores sont donc plus recherchés, ils sont alors plus chers.

La fluorescence du diamant

Lorsque vous achetez un diamant, la couleur n’est pas le seul facteur à considérer : il faudra également regarder la fluorescence du diamant. En effet, la fluorescence peut affecter la couleur perçue du diamant. La fluorescence est la capacité du diamant à être fluorescent sous la lumière ultra-violette (UV), c’est-à-dire à se colorer de bleu (ou d’une autre couleur, mais la fluorescence bleue reste la plus répandue). Ainsi, si votre diamant a une forte fluorescence, son aspect changera dans les endroits à forte lumière UV (comme à la mer ou en montagne).

On mesure la fluorescence d’un diamant en fonction de son intensité :

  • Aucune : le diamant ne va pas changer lorsqu’il sera exposé à la lumière du soleil
  • Faible : le diamant sera très légèrement bleuté
  • Moyenne : le diamant sera légèrement bleuté
  • Forte ou Très forte : le diamant sera bleu.

Si vous achetez un diamant qui a une couleur D à I, il est déconseillé d’opter pour un diamant avec une forte fluorescence, tandis que pour des diamants classés de I à Z, la fluorescence pourra rendre le diamant plus blanc. Ainsi, un diamant de couleur D sans fluorescence aura plus de valeur qu’un diamant de couleur D avec fluorescence.

Vendre un diamant de couleur en ligne

Nous étudions tous les diamants et l’expertise de votre diamant est gratuite.