Vendre un bijou Van Cleef & Arpels

La Maison Van Cleef & Arpels est réputée pour la qualité de ses savoir-faire, dont la technique brevetée du Serti Mystérieux, et le choix de pierres exceptionnelles pour ses bijoux et ses parures. Découvrez l’histoire de cette Maison de joaillerie, symbole de l’excellence à la Française.

L’histoire de la Maison Van Cleef & Arpels 

L’histoire de la Maison Van Cleef & Arpels  commence avec l’histoire d’amour d’Estelle Arpels (fille d’un négociant en pierres précieuses) et Alfred Van Cleef (fils d’un diamantaire). En 1895, ils se marient et ne tarderont pas à fonder la Maison Van Cleef & Arpels. En 1906, ils s’installeront au 22 Place Vendôme et s’associeront avec les 3 frères d’Estelle, Charles, Julien et Louis.

Van Cleef & Arpels

Dans les années 20, la Maison Van Cleef & Arpels n’hésite pas à innover en proposant des bijoux d’inspiration orientale (le « Nécessaire du Dragon », le bracelet égyptien…). La Maison participera par la suite à plusieurs expositions et remportera plusieurs prix, comme par exemple le 1er prix de l’Exposition Coloniale Internationale du Bois de Vincennes avec sa parure Chapeau Chinois.

En 1933, la Maison Van Cleef & Arpels  dépose le brevet d’une nouvelle technique : le Serti Mystérieux, dont le clip pivoine (orné de 700 rubis de 71 carats, 43 diamants baguette et 196 diamants ronds) est l’exemple le plus connu. D’autres créations emblématiques suivront, comme la montre Cadenas, le collier Zip, le collier Passe-Partout…

La Maison Van Cleef & Arpels a été choisie pour de nombreuses commandes spéciales : le bracelet jarretière de Marlène Dietrich, la parure de l’Impératrice Farah Pahlavi ou la parure de la Maharani Baroda, la parure de fiançailles de la Princesse Grace de Monaco, ou encore la broche Walska Briolette pour la cantatrice Ganna Walska, qui représente un oiseau portant dans son bec un diamant jaune de 96 carats…

En 1973, la Maison Van Cleef & Arpels a été la première Maison de joaillerie française à s’installer au Japon. Dans les années 2000, le lancement de plusieurs collections de Haute Joaillerie (Couture, Pierres de Caractère, Trésors Révélés, Une Journée à Paris, L’Atlantide, Les Jardins…) renforce le succès de la Maison en France et à l’international. 

La technique du Serti Mystérieux, emblématique de Van Cleef & Arpels

La technique du Serti Mystérieux fut créée par la Maison Van Cleef & Arpels en 1933 et reste depuis l’un des savoir-faire iconiques de la Maison. Cette technique permet de sertir des pierres sans laisser apparaitre aucune griffe de métal, en insérant quaque pierre facettée dans une très fine résille d’or (moins de 0,2 mm !). Cette technique demande une expertise particulière que seuls quelques rares maîtres joailliers (appelés les « Mains d’or ») détiennent. La réalisation d’un clip avec cette technique demandera par exemple 300 heures de travail !

La Maison Van Cleef & Arpels utilise cette technique pour sertir des rubis, émeraudes ou saphirs, et ne produit que quelques pièces avec le serti mystérieux par an.

Cette technique connait quelques variantes, brevetées également par la Maison Van Cleef & Arpels : le Serti Mystérieux Navette (qui joue sur le volume des pierres), le Serti Mystérieux Vitrail (qui joue sur la transparence des pierres).

Parmi les pièces les plus connues réalisées avec cette technique, on retrouve le Clip Pivoine (1937), le clip Perroquet Mystérieux et la Bague Montgolfière Mystérieuse de la collection Les Voyages Extraordinaires (2010), ou encore la Bague Coquillage Mystérieux de la Collection Seven Seas (2015).

Des pièces uniques qui racontent des histoires

Depuis le début des années 2000, les collections Haute Joaillerie de la Maison Van Cleef & Arpels ne font que continuer ce que les créateurs de la Maison et leurs successeurs ont commencé au XXème siècle : raconter des histoires avec des bijoux et des créations uniques.  Le storytelling a toujours fait partie de l’ADN de la Maison, à commencer par l’histoire d’amour d’Estelle et Alfred.

La Maison Van Cleef & Arpels a ainsi créé de nombreuses pièces sur mesure au fil des années, dont le Serti Amoureux, qui propose un diamant serti unique, sélectionné pour ses qualités (pureté, couleur, taille) aux couples pour célébrer leur union.

Chaque pièce a une histoire, à l’image des clips Ballerine et Fée des années 40, créés par Louis Arpels en hommage à sa passion pour la danse (hommage qui se poursuivra avec le Ballet Jewels en 1967 et la collection de Haute Joaillerie Ballet Précieux en 2007), ou encore les clips animaliers de « La Boutique » inspirés du style cartoon.

Vendre un bijou Van Cleef & ARPELS

Les autres grands joailliers